The Asthma Society of Canada
This web accessibility icon serves as a link to download essential accessibility assistive technology software for individuals with physical disabilities.
Page d'accueil asthma.ca Devenez un membre Contactez-nous
ANPA
ANPA
ANPA
ANPA
ANPA
National Asthma Patient Alliance
 
English
     

La Charte des Droits des Patients Asthmatiques est disponible en format PDF ci-dessous :


Pour voir des documents PDF vous avez besoin d’Adobe Acrobat Reader.

Téléchargez Adobe Acrobat Reader gratuitement du Site Web Adobe.

Get Adobe Acrobat Reader

La Charte des Droits des Patients Atteints de l'Asthme

En tant que patient asthmatique, vous avez le droit de:

1. Efforcez-vous d’exercer un contrôle total de votre asthme *
Un contrôle total de l’asthme signifie exactement ceci : une vie sans symptôme ni contrainte. Vous devriez viser les objectifs suivants :

Zéro symptômes
 
Zéro réveils nocturnes
 
Zéro absentéismes : ni à l’école, ni au travail, ni au sport !
 
Zéro gêne physique
 
Zéro hospitalisation d’urgence
 
Zéro hospitalisation pour cause d’asthme
 
Zéro effets collatéraux des médicaments anti-asthme

2. De parler de vos objectifs personnels en matière de gestion de l’asthme avec votre médecin ou votre conseiller santé.

3. D’accéder à une information précise et mise à jour, à des conseils sur l’asthme et sur sa gestion ainsi que de participer aux décisions concernant vos soins.

4. D’accéder à une médication appropriée conformément aux besoins.

5. D’accéder à une évaluation de l’asthme et à des services de soins sur une base régulière, comprenant des consultations chez des médecins et des traitements hospitaliers dans n’importe quel endroit du Canada.

6. D’accéder aux évaluations régulières de l’asthme avec des visites de suivi régulières sans attente pour une urgence.

7. D’accéder au test de spirométrie au sein des centres de premiers soins.

8. A un renvoi par prescription chez un allergologue pour test et évaluation en tant que de besoin.

9. D’accéder aux programmes d’éducation sur l’asthme partout dans le Canada.

10. De travailler et de vivre dans une environnement exempt de fumée sans exposition à la tabagie passive.

En tant que personne asthmatique, vous avez la responsabilité :

1. D’exercer un rôle actif dans la gestion de votre asthme avec l’aide de votre équipe de soins. Le contrôle de votre asthme restant essentiellement sous votre contrôle. Vous êtes celui ou celle qui a en charge sa gestion au quotidien.

2. Maintenez-vous informé sur l’asthme et conservez vos données chiffrées

Comment se porte votre fonction pulmonaire ? Les mesures de crises et la spirométrie sont de simples tests respiratoires ou de fonctions pulmonaires. La plupart des enfants peuvent les effectuer dès l’âge de six ans. Le test de la fonction pulmonaire est un outil efficace grâce auquel vous-même et votre prestataire de soins peuvent évaluer le degré de sévérité de votre asthme. Le résultat permet de déterminer le degré de contrôle de votre asthme et le type ainsi que la quantité de médicaments dont vous avez besoins.
 
Combien de médicaments d’urgence consommez-vous? De nombreuses personnes sous estiment la fréquence de leurs symptômes asthmatiques. La quantité de remèdes d’urgence que vous utilisez est un bon moyen de jauger votre niveau de contrôle de l’asthme. Si vous consommez régulièrement des médicaments antidouleurs, vous risquez de ne pas bien contrôler votre asthme. En fait vous ne devriez pas utiliser ces médicaments plus de deux fois par semaine. Si vous les utilisez plus souvent, consultez votre médecin.
 
Combien d‘éléments déclencheurs ou d’allergies avez-vous? De nombreuses personnes ont des éléments déclencheurs de l’asthme qui empirent leur maladie. Rendez votre contrôle de l’asthme plus performant en évitant ou en réduisant vos expositions aux allergènes/aux éléments déclencheurs et irritants. Demandez à votre médecin si vous avez besoin de tests aux allergies et parlez sur les médicaments qui sont susceptibles de vous aider à affronter les allergies.

3. Prenez soin de vous

Prenez vos médicaments. ça semble simple mais beaucoup de personnes ne prennent pas correctement leurs médicaments. Lorsque les médicaments pour l’asthme sont bien pris, ils sont sécuritaires et efficaces, par conséquent prenez les. Si vous avez des doutes sur la façon de les prendre, demandez de l’aide à votre médecin, à votre infirmier (ère), à votre pharmacien ou à votre éducateur sur l’asthme.
 

Prenez et suivez des consultations régulières sur l’asthme. L’asthme est une maladie chronique. Une visite dans une clinique ou chez un médecin ou à un service d’urgence ne suffisent pas pour la soigner. Vous avez besoin de voir votre médecin régulièrement. Le nombre de ces visites dépend de votre niveau d’asthme et de votre niveau de contrôle. Assurez-vous d’avoir bien réservé votre prochaine consultation à chaque fois que vous sortez d’un cabinet médical ou d’une clinique.
 

Rendez les visites d’urgence inutiles. Grâce à un contrôle complet de l’asthme, vous n’auriez pas besoin de vous rendre aux urgences. Ceci ne signifie pas que vous ne devez pas vous rendre aux urgences si vous en sentez le besoin mais une consultation en urgence signifie un échec de traitement. Vous-même et votre médecin de premiers soins, avec l’aide peut-être d’un spécialiste, ont besoin de déterminer ce qui n’allait pas. Si vous allez aux urgences à cause de votre asthme, prenez un rendez-vous chez le médecin dès votre retour à la maison.

4. Adoptez un style de vie sainqui comprend un sommeil adéquat, une nourriture équilibrée et une activité physique régulière.

Les prestataires de soins sont responsables:

1. D’être familiarisé avec les Guides Canadiens les plus courants sur l’asthme chez les adultes et chez les enfants.

2. D’actualiser vos connaissances sur l’asthme, y compris sa gestion, sur une base régulière et ce grâce à une éducation médicale permanente.

3. De prendre en considération chez chaque patient les circonstances personnelles de la gestion de l’asthme afin de l’aider à atteindre ses objectifs en matière de contrôle de l’asthme. Des Guides Consensuels.

4. D’être "un partenaire de soins" des patients, en leur fournissant des informations/des conseils appropriés et actualisés sur l’asthme et de les aider à faire des choix circonstanciés.

5. D’entretenir avec les personnes asthmatiques des relations sur la base d’un respect réciproque.

Les Gouvernements ont la responsabilité :

1. D’assurer en temps utile l’accès à des soins appropriés pour tous les patients asthmatiques, y compris ceux situés dans des régions lointaines, isolées et aux Communautés des Premières Nations.

2. D’assurer un accès régulier aux évaluations sur l’asthme et à la spirométrie ou aux tests des fonctions pulmonaires dans les centres de premiers soins.

3. D’assurer l’accès aux programmes d’éducation sur l’asthme et de sa gestion propre.

4. De garantir une uniformité de la qualité des soins sur l’asthme. De reconnaître les barrières culturelles, linguistiques et sociales à des soins appropriés et de lutter pour les supprimer.

5. D’aborder les problèmes d’environnements aussi bien extérieurs qu’intérieurs affectant l’état de santé des patients asthmatiques.


OBJECTIF ZÉRO
Cliquez ici pour les affiches imprimables


*Selon les normes de l’Initiative Globale pour l’Asthme (GINA)

Information Rapide

Malgré les progrès récents, environ 20 enfants et 500 adultes meurent d’asthme chaque année. On estime que plus de 80 pour cent des décès d’asthme aurait pu être évités si les personnes avaient été correctement informées sur l’asthme.

Information Rapide

Au Canada, l’asthme est la principale cause des absences à l’école et la troisième principale cause de perte de travail.

Information Rapide

Le cout de l’asthme sur l’économie du Canada est bien supérieure à $600 millions par an.

Société Canadienne de l'Asthme - Octobre 2010  
napainfo@asthma.ca